Relevé les défis! Semaine 13 du défi 2016! journée de l'autisme

Publié le par mapetitelibellule

Bonjour mes petites Libellules,

Cette année, je me suis donnée pour défi de continuer à coudre, de prendre confiance en moi, et de me lancer enfin dans l'apprentissage du crochet.

J'avoue que j'avais un peu d'appréhension à me lancer dans le crochet car, il a 9 ans j'ai appris en autodidacte, le tricot.A l'époque je ne surfais pas beaucoup sur internet, et il n'y avait pas autant de vidéo et de tutoriel.Pour me lancer, j'avais acheté un livre .J'en ai passé des heures à essayer de comprendre comment monter mes mailles sur les aiguilles. Ce fut une première victoire quand j'y suis enfin arrivée!

Puis, j'ai apprivoiser le point mousse, le jersey endroit, le jersey envers, les augmentations, les diminutions.Bref, il a fallu apprendre et comprendre le vocabulaire du tricot et se l'approprier.J'étais vraiment dingue et motivée !(à l'époque j'étais en formation loin de chez moi, loin de mon bébé et de mon mari , le soir dans ma chambre d'hôtel j'avais du temps à occuper! J'étais ultra motivée par l'envie de tricoter pour Jolan qui me manquait.

Et puis en rejoignant le défi 2016 , j'ai vu plein de jolis créations au crochet : des peluches, des dinettes , c'est incroyable tout ce qu'on peut faire J'étais admirative. Les filles m'ont dit vas y lance toi, tu sais tricoter, tu peux crocheter!

Alors cette semaine , j'ai sauté le pas encouragé par Claire du blog Geek and Knit, et puis finalement, je trouve que débuter en crochet, c'est bien plus accessible que le tricot! Je n'ai pas du tout rencontrer de difficultés pour faire la chainette.Voici une vidéo que j'ai utilisé.

J'ai testé la maille serrée ( les abonnés de ma page face book on pu le voir en avant première ) , et très vite, je me suis amusée, j'ai adorée crocheté, ça détend!

J'ai eu envie de faire ma première petite réalisation pour y ranger les crochets hérités de ma grand mère maternelle ( plus jeune elle crochetait et tricotait beaucoup, malheureusement elle n'a pas pu m'apprendre ).

Pochette crocheté en maille serrées

Pochette crocheté en maille serrées

pochette crocheté en maille serrées doublés avec un tissu coton fleuris

pochette crocheté en maille serrées doublés avec un tissu coton fleuris

Pour réaliser ma pochette j'ai utilisé 1 pelote et demi de Phil Partner 6 bleu j'ai montée une chainette de 34 mailles avec mon crochet 4.

Et j'ai fait des mailles serrées pendant 16 cm, au final j'ai obtenu un rectangle de e 22 cm de long par 16 cm de hauteur.J'ai tricoté un second identique.

J'ai ensuite utilisé une fermeture éclair de 22 cm , j'ai découpé dans un coupon, de tissu fleuri ( bleu) 2 rectangles de 16cm par 22 cm et j'ai assemblé ma pochette à la machine avec une aiguille bout rond spécial tricot .( si vous n'avez jamais cousu de pochette suivez ce tutoriel de Mlle Cocote

Ma pochette n'est pas parfaite car je n'ai pas assez bloquer mon ouvrage j'étais très pressée de coudre mon ouvrage c'est une étape qui consiste à mouiller son ouvrage suivant différente étape pour lui faire prendre une forme régulière. Voici un lien qui explique cette étape fondamental

ma collection de crochet
ma collection de crochet

ma collection de crochet

Pour faire cette pochette , j'ai choisi la couleur bleu de l'espoir. parce qu'aujourd'hui 2 avril  , c'est la journée de l'autisme, en cette journée de sensibilisation, il faut  soit porter un habit bleu ou ou   un accessoire et le mettre en photo sur sa page Face book.

Mon article est tout décousu, mais je voulais vous inviter à voir et revoir en replay 2 films sur l'autisme ,on en parle pas assez.Il faut que les mentalités évoluent, que les professionnels changent leur regard , s'ouvrent , se forment et accompagnent de façon perenne les familles et les enfants.La France a tellement de retard  dans le diagnostiques, dans la prise en charge des patients et l'accompagnement des familles.

Il y a surement dans votre entourage, dans votre cercle d'amis, des enfants ou des adultes qui souffrent d'autisme.

Pour mieux comprendre le quotidien des familles et des enfants,  je vous conseille de regarder le film   "presque comme les autres "  ( cliquer sur le titre du film pour le voir!) , ce film très émouvant a été écrit d'après le livre de Francis Perrin et sa femme Gersande "Louis pas à Pas", qui racontent leur parcours difficile pour qu'enfin un diagnotique soit posée pour comprendre les difficultés de leur fils et   pouvoir l'aider.  Et le second film "dans le cerveau d'Hugo", qui retrace la vie d'une personne souffrant d' autisme  de type Asperger de l'enfance jusqu'à l'âge adulte avec des témoignages des familles et d'enfants et d'adulte qui vivent avec ce handicap au quotidien. 

Pour que les regards changent et évoluent, je vous invite à partager ses 2 films sur votre compte face-book et en parler autour de vous.

Si ce sujet vous intéresse et que vous vous questionnez, il y a aussi le blog  très intéressant de Marie Josée Cordeau ,   qui vous racontent son quotidien d'adulte asperger.

 

Je pense très fort à toutes les familles et enfants qui vivent avec l'autisme au quotidien.

 

Je vous souhaite un beau week end , bon tricot, bonne couture ,  et bon crochet

 

A très vite

Publié dans Crochet, divers, défi 2016

Commenter cet article

estibalie 07/04/2016 13:40

Ta réalisation est superbe et ce joli clin d’œil pour la journée de l'autisme me touche beaucoup...( je suis la maman d'une belle jeune fille extraordinaire!), belle journée à toi!

mapetitelibellule 07/04/2016 23:16

De rien Estibalie.Merci pour tes encouragements. J espere vite progresser en crochet. J ai commencé un second ouvrage.
Bonne soirée à toi et ta fille.
Bises

estibalie 07/04/2016 13:38

Ta réalisation est superbe et ce joli clin d’œil pour la journée de l'autisme me touche beaucoup...( je suis la maman d'une belle jeune fille extraordinaire!), belle journée à toi!

mapetitelibellule 02/04/2016 21:43

Merci TeenyTiny j espere vite progresser et faire des carres bleus.
Bises

TeenyTiny 02/04/2016 21:03

CouCou petite libellule
une belle réalisation pour ta première
Le crochet, c'est pas dur et en plus il y a tellement de possibilités, tellement de belles choses
Pour un bloquage parfait pas de secret juste de la patience, attendre que ton ouvrage soit bien sec c'est tout
Quant à l'autisme qui n'a pas, dans sa famille ses amis ,cotoyé un enfant autiste. l'autisme cela ne rapporte rien aux laboratoires alors pas de budget pour eux. Restons positifs et l'année prochaine tu pourras crocheter des petits carrés bleuspour l'association de Ninoo
BisouxDoux
.

séverine 02/04/2016 18:01

Un énorme bravo pour tes premiers pas au crochet ! t'as raison, c'est plus facile que le tricot.

Merci aussi pour la cause de l'autisme, ça touche énormément !

mapetitelibellule 02/04/2016 18:44

.Merci à toi pour tes encouragements.
Ton message me touche aussi.